La Divine Providence # 144

Ni Emanuel Swedenborg

Pag-aralan ang Sipi na ito

      |   
/ 340  
  

144. Ceux qui sont dans L'ETAT D'AVEUGLEMENT DE L'ENTENDEMENT ne peuvent pas non plus être reformés: eux aussi ne connaissent pas les vrais, ni la vie selon les vrais, car l'entendement doit les enseigner, et la volonté doit les faire; et quand la volonté fait ce que l'entendement enseigne, on vit alors selon les vrais; mais quand l'entendement a été aveuglé, la volonté aussi a été bouchée; et on ne fait, d'après le libre selon la raison, que le mal confirme dans l'entendement, qui est le faux. Outre l'ignorance, ce qui aveugle aussi l'entendement, c'est la religion qui enseigne une foi aveugle; puis c'est la doctrine du faux; car de même que les vrais ouvrent l'entendement, de même les faux le ferment; ils le ferment par le haut, mais ils l'ouvrent par le bas, et l'entendement ouvert seulement en bas ne peut pas voir les vrais, il peut seulement confirmer tout ce qu'il veut, principalement le faux. L'entendement est aveuglé aussi par les cupidités du mal; tant que la volonté est en elles, elle pousse l'entendement à les confirmer, et autant sont confirmées les cupidités du mal, autant la volonté ne peut être dans les affections du bien, ni d'après elles voir les vrais, ni par conséquent être reformée. Soit pour exemple celui qui est dans la cupidité de l'adultère; sa volonté, qui est dans le plaisir de son amour, pousse son entendement à confirmer l'adultère, en disant: « Qu'est-ce que l'adultère? Quel mal y a-t-il en lui? N'est-ce pas de même qu'entre un mari et son épouse? De l'adultère ne peut-il pas naître également des enfants? La femme ne peut-elle pas sans dommage admettre plusieurs hommes? Qu'est-ce que le spirituel a de commun avec cela? » Ainsi pense l'entendement qui alors est la prostituée de la volonté, et est devenu si stupide par ce commerce illicite avec la volonté, qu'il ne peut voir que l'amour conjugal est l'amour spirituel-céleste même, qui est l'image de l'amour du Seigneur et de l'Église, d'où il est même dérive, et qu'ainsi en soi il est saint, la chasteté même, la pureté même et l'innocence même; qu'il fait que les hommes sont des amours dans la forme, car les époux peuvent s'aimer mutuellement par les intimes, et ainsi se former en amour; que l'adultère détruit cette forme, et avec elle l'image du Seigneur; et que, ce qui est horrible, l'adultère mêlé sa vie avec la vie du mari dans l'épouse de celui-ci, car dans la semence est la vie de l'homme: et comme cela est profané, l'enfer par conséquent est appelé adultère, et au contraire le Ciel est appelé mariage: l'amour de l'adultère communique même avec l'enfer le plus profond, et l'amour vraiment conjugal avec le Ciel intime; les membres de la génération dans l'un et l'autre sexe correspondent aussi aux sociétés du Ciel intime. Ces détails ont été rapportés, afin qu'on sache combien l'entendement a été aveuglé quand la volonté est dans la cupidité du mal; et que dans l'état d'aveuglement de l'entendement personne ne peut être reformé.

  
/ 340