Le texte de la Bible

 

Matthieu 2:1-12 : La visite des Sages

Étudier

           |

1 Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem,

2 et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer.

3 Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.

4 Il assembla tous les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple, et il s'informa auprès d'eux où devait naître le Christ.

5 Ils lui dirent: A Bethléhem en Judée; car voici ce qui a été écrit par le prophète:

6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, Tu n'es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra Israël, mon peuple.

7 Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s'enquit soigneusement auprès d'eux depuis combien de temps l'étoile brillait.

8 Puis il les envoya à Bethléhem, en disant: Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant; quand vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j'aille aussi moi-même l'adorer.

9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l'étoile qu'ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu'à ce qu'étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s'arrêta.

10 Quand ils aperçurent l'étoile, ils furent saisis d'une très grande joie.

11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l'adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe.

12 Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Commentaire

 

Cadeaux de Noël en or, encens et myrrhe

     

Par New Christian Bible Study Staff (machine translated into Français)

The Adoration of the Magi, a Design for Bas Relief.

Dans l'histoire de Noël, les rois mages apportent des cadeaux au Seigneur : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.

L'or est cité en premier, parce qu'il est le plus intime - il signifie le bien, par exemple le bien que nous faisons lorsque nous aimons le Seigneur et le prochain.

L'encens est le suivant. Il représente la vérité rationnelle, c'est-à-dire l'ensemble des idées vraies que nous connaissons, non pas sur des choses extérieures comme les voitures ou la cuisine, mais sur ce qui est vraiment bon et ce qui est vraiment vrai.

Ces vérités rationnelles s'appuient sur des connaissances antérieures que nous avons acquises, avant de les faire réellement nôtres. Ces connaissances antérieures sur les choses spirituelles - souvent acquises dans l'enfance - sont représentées par la myrrhe.

D'une certaine manière, ces cadeaux sont vraiment une réciprocité. Nous ne pouvons pas vraiment les donner au Seigneur tant que le Seigneur ne nous les a pas donnés. Nous commençons nécessairement par apprendre et pratiquer la loi du Seigneur (myrrhe). Le Seigneur peut alors faire appel à ces souvenirs pour en faire des vérités rationnelles (encens). Puis, avec le temps et l'effort, ces vérités peuvent se transformer en bien (or). Les sages d'Orient étaient passés par ce processus d'apprentissage et étaient devenus des récipients capables de recevoir des vérités et des biens. Ils ont été capables de percevoir la naissance du Seigneur, de le trouver et de lui apporter des cadeaux.