Le texte de la Bible

 

John 21:1-14 : Petit déjeuner au bord de la mer de Galilée

Étude de la signification intérieure

        

1 After these things Jesus shewed himself again to the disciples at the sea of Tiberias; and on this wise shewed he himself.

2 There were together Simon Peter, and Thomas called Didymus, and Nathanael of Cana in Galilee, and the sons of Zebedee, and two other of his disciples.

3 Simon Peter saith unto them, I go a fishing. They say unto him, We also go with thee. They went forth, and entered into a ship immediately; and that night they caught nothing.

4 But when the morning was now come, Jesus stood on the shore: but the disciples knew not that it was Jesus.

5 Then Jesus saith unto them, Children, have ye any meat? They answered him, No.

6 And he said unto them, Cast the net on the right side of the ship, and ye shall find. They Cast therefore, and now they were not able to draw it for the multitude of fishes.

7 Therefore that disciple whom Jesus loved saith unto Peter, It is the Lord. Now when Simon Peter heard that it was the Lord, he girt his fisher's coat unto him, (for he was naked,) and did cast himself into the sea.

8 And the other disciples came in a little ship; (for they were not far from land, but as it were two hundred cubits,) dragging the net with fishes.

9 As soon then as they were come to land, they saw a fire of coals there, and fish laid thereon, and bread.

10 Jesus saith unto them, Bring of the fish which ye have now caught.

11 Simon Peter went up, and drew the net to land full of great fishes, and hundred and fifty and three: and for all there were so many, yet was not the net broken.

12 Jesus saith unto them, Come and dine. And none of the disciples durst ask him, Who art thou? knowing that it was the Lord.

13 Jesus then cometh, and taketh bread, and giveth them, and fish likewise.

14 This is now the third time that Jesus shewed himself to his disciples, after that he was risen from the dead.

   Étude de la signification intérieure

Explanation of John 21      

Par Rev. John Clowes M.A.

Explaining the Inner Meaning of John 21

Verses 21:1, 2. That after his resurrection, the Lord manifested himself in common or general principles to those who were principled in good and truth.

Verse 21:3. And this at a time, when they were teaching the knowledges of truth and good for the reformation of mankind, but whereas they taught from themselves, and not from the Lord, therefore their teaching was fruitless.

Verses 21:4, 5, 6. On which account they are gifted with interior light, yet faint, from the Lord, instructing them that they ought to do all things from the good of love and charity, and that thus natural men might be converted to the truth.

Verses 21:7, 8. Which instruction is perceived to be from the Lord by those who are principled in the good of life, and also by those who are in the good of faith, therefore these latter are more and more confirmed in truth, though as yet it was in common or general principles, whilst the former, by the truth of doctrine, seek to lead natural men to the good of life.

Verses 21:9, 10, 11. Therefore they are made sensible of the divine presence in the truth of good, and in the good of love, and obeying the divine command, they acknowledge the fruitfulness and multiplication of good and truth, in all their fullness in the church, and in their coherence, to be of the Lord.

Verses 21:12, 13, 14. Yet it is granted them of the divine mercy to appropriate to themselves that fruitfulness and multiplication, by incorporating into their own minds and lives both good and truth from the Lord, whereby all doubt is removed concerning the divine presence, and they are fully convinced of the glorification of the Lord's Humanity.

Verses 21:15, 16, 17. On which occasion exploration is made concerning the conjunction of truth and good in the church, and divine admonition given, that it is the office of truth, or of those who are principled in truth, to instruct all who are in innocence, likewise all who are in the good of charity, and lastly, all who are in the good of faith.

Verses 21:18, 19. Divine warning is also given at the same time concerning the separation of truth, or faith, from good, or charity, teaching that the faith of the church in its rise is in the good of innocence, but when it is in its setting, it would no longer be in that good, nor in the good of charity, but would be led by evils and falsities.

Verses 21:20, 21, 22, 23. But still the good of charity would remain with those who are of the Lord, even to the end of the church, and when there is a new church, and not with those who are in truth separate from good.

Verses 21:24, 25. For they, who are principled in the good of charity, bear faithful witness to the truth, being convinced of the truth by its light in their own minds, yet they cannot unfold the whole of the divine operation, because the church is not in a state to receive it.

Extrait de Swedenborg's Works

Explication (s) ou les références des œuvres de Swedenborg:

Arcana Coelestia 2921, 4973, 7852, 10061

Apocalypse Revealed 405, 890

Conjugial Love 316


Références des travaux inédits de Swedenborg :

Apocalypse Explained 513, 600, 820

De Domino 45

Autre commentaire

  Histoires:



Hop aux versets bibliques similaires

Psalms 127:2

Sens des mots de la Bible

disciples
When we read the Gospels and see Jesus addressing the disciples, we assume His words are meant for us as well. And indeed they are!...

sea
'The sea and the waves roaring' means heresy and controversies in the church and individual.

simon
'Simon, son of Jonah,' as in John 21:15, signifies faith from charity. 'Simon' signifies worship and obedience, and 'Jonah,' a dove, which also signifies charity.

peter
Peter – born Simon, son of Jonah – is certainly one of the Bible's most important figures, second only to Jesus in the New Testament....

cana
The village of Cana is mentioned just three times in the Bible, all in the Book of John. At a wedding there, Jesus performed his...

galilee
Galilee was the northernmost province of Biblical Judea, a hilly area relatively remote from the center of Jewish culture in Jerusalem and bordered by foreigners...

saith
As with many common verbs, the meaning of “to say” in the Bible is highly dependent on context. Who is speaking? Who is hearing? What...

go
In the physical world, the places we inhabit and the distances between them are physical realities, and we have to get our physical bodies through...

say
As with many common verbs, the meaning of “to say” in the Bible is highly dependent on context. Who is speaking? Who is hearing? What...

answered
To "answer" generally indicates a state of spiritual receptivity. Ultimately this means being receptive to the Lord, who is constantly trying to pour true ideas...

said
As with many common verbs, the meaning of “to say” in the Bible is highly dependent on context. Who is speaking? Who is hearing? What...

cast
For something to be cast down or cast out generally refers to a rather dramatic move from a higher spiritual state to a lower one....

net
To cast the net on the right side,' as in John 21:6, signifies teaching the good of life.

side
'Side' signifies good or spiritual love.

fishes
Fish signify sensual affections which are the ultimate affections of the natural man. Also, those who are in common truths, which are also ultimates of...

disciple
When we read the Gospels and see Jesus addressing the disciples, we assume His words are meant for us as well. And indeed they are!...

heard
Thanks to modern science, we now understand that hearing actually happens in the brain, not the ears. The ears collect vibrations in the air and...

saw
The symbolic meaning of "seeing" is "understanding," which is obvious enough that it has become part of common language (think about it; you might see...

fish
Fish signify sensual affections which are the ultimate affections of the natural man. Also, those who are in common truths, which are also ultimates of...

bread
The idea of a “loaf” in the Bible is very closely tied to the idea of “bread,” and is often used to mean bread: Jesus...

Full
'To satiate' relates to the extent of a person's will, for good or evil.

third
The Writings talk about many aspects of life using the philosophical terms "end," "cause" and "effect." The "end" is someone’s goal or purpose, the ultimate...

risen
It is common in the Bible for people to "rise up," and it would be easy to pass over the phrase as simply describing a...

Vidéos de la Fondation Swedenborg

Les vidéos présentées ici sont fournies avec l'aimable autorisation de nos amis de la Fondation Swedenborg. Vous pouvez en savoir plus à leur sujet ici : swedenborg.com.


What the Bible Is - Swedenborg and Life

Is the Bible just an outdated book of confusing and contradictory moral lessons? Here’s one spiritual explorer’s philosophy on the hidden meaning of the Word.

John 21:6-6 >> 35:25
John 21:9-10 >> 35:25
Ressources pour les parents et les enseignants

Les articles énumérés ici sont fournis avec l'aimable autorisation de nos amis de l'Église générale de la Nouvelle Jérusalem. Vous pouvez effectuer une recherche dans toute leur bibliothèque en suivant ce lien.


 Breakfast by the Sea
Provides an overview of the story, key points, and discussion ideas for use at home or with a Sunday School class.
Activity | All Ages

 Breakfast with the Risen Lord
Shows the Lord by the sea having breakfast with disciples.
Coloring Page | Ages 7 - 14

 Casting Our Net on the Right Side
Activity | All Ages

 Flowers and Faith
As we appreciate the flowers around us, we can reflect on the way flowers bloom in the springtime when warmth and light are both present.
Activity | All Ages

 Genuine Faith in Marriage
The pathway to conjugial love in marriage involves looking to the Lord for enlightenment by reading His Word and applying it to our lives. We must be willing to work together in marriage and use the truths of the Word to serve others.
Worship Talk | Ages over 18

 Jesus Appears
The Lord was not like you and me. When we die we lay aside our earthy body for ever. The Lord did not lay aside His earthly body—He made it Divine.
Sunday School Lesson | Ages 11 - 17

 Quotes: Having Faith in the Risen Lord
Teaching Support | Ages over 15

 Seeing the Lord
Worship Talk | Ages over 18

 The Charge to Peter
This sermon describes the meaning of the Lord's charge to Peter to feed and tend His flocks. 
Worship Talk | Ages over 18

 The Disciples See the Lord After His Resurrection
Worship Talk | Ages 7 - 14

 The Drawing Power Of Love
If we remember to approach life from “the right side” (from love, charity, kindness) we will be fruitful.
Activity | Ages over 18

 The Lord and His Disciple, Simon Peter
Four scenes about the Lord and Peter from the gospels of Matthew and John, and two later scenes from the book of Acts.
Activity | Ages 11 - 14

 The Lord's Breakfast by the Sea
This is a re-telling of John 21:1-14 for young children with beautiful color pictures. 
Story | Ages 4 - 10

 The Miraculous Catch of Fish
The Lord did this miracle twice. Once when He called fishermen to be His disciples, and again, when He had breakfast with them by the Sea of Galilee. What is the same? What is different?
Activity | All Ages

 The Miraculous Catch of Fish
Sunday School Lesson | Ages 9 - 12

 The Miraculous Catch of Fishes
Worship Talk | Ages 7 - 14

 To Love Is To Do
Spiritual tasks offer a reflection on a Biblical story and suggest a task for spiritual growth.
Activity | Ages over 18

Commentaire

 

Le petit déjeuner au bord de la mer de Galilée      

Par Joe David (machine translated into français)

The net was so full that they could not draw it into the boat.

Vers la fin de l'évangile de Jean, (dans Jean 21:1-14), nous trouvons une histoire où, quelques jours après la crucifixion et la résurrection de Jésus, sept des disciples de Jésus ont voyagé au nord de Jérusalem, jusqu'à la mer de Galilée. Sur la suggestion de Pierre, ils sont tous partis pêcher dans la barque de Pierre. Mais ils ont essayé toute la nuit, et n'ont pas eu de chance et n'ont rien attrapé. Ils sont près du rivage, et lorsque la lumière du matin commence à se lever, ils voient un homme debout au bord de l'eau. Il les appelle pour leur demander s'ils ont attrapé quelque chose. Lorsqu'ils répondent "non", il leur dit "essayez de l'autre côté du bateau". Quand ils font cela, ils attrapent tellement de poissons qu'ils ne peuvent pas hisser le filet dans le bateau, il est trop lourd. Alors ils rament vers le rivage en laissant le filet plein de poissons traîner sur le fond.

Au début, ils ne reconnaissent pas que l'homme qu'ils voient est Jésus. Il a un petit feu qui brûle, et il fait cuire du poisson, et il les invite à prendre le petit déjeuner avec lui. Puis Jean dit tranquillement à Pierre que c'est Jésus. Pierre saisit son manteau, le ceinture autour de lui pour couvrir sa nudité, et saute pour nager jusqu'au rivage, puisqu'ils sont déjà très proches.

Cette histoire a quelques détails intéressants à explorer. Le premier des récits des choses qui se sont passées après le lever du Seigneur a eu lieu à Jérusalem ou dans les environs, mais celui-ci se déroule en Galilée. Cinq de ces disciples sont nommés, et au moins quatre des cinq que nous connaissons sont de Galilée, donc en venant là, ils sont chez eux, et ce sont des pêcheurs, donc aller pêcher est dans leur sang. Les cinq nommés sont Simon (ou Pierre), les frères Jacques et Jean, Thomas et Nathanaël, puis deux autres qui ne sont pas nommés, pour constituer les sept. Il serait raisonnable de supposer que les deux non nommés sont André, le frère de Pierre, et Philippe, un ami de Nathanaël, dont nous savons qu'ils sont tous deux originaires de la région proche du lac.

Les anges que Pierre et Jean ont vus au sépulcre leur avaient dit que Jésus les rencontrerait en Galilée sur "la montagne", et peut-être que ces sept-là, parce qu'ils venaient de Galilée, se sont précipités devant les autres.

Examinons leurs noms et voyons ce qu'ils signifient littéralement, et ce qu'ils représentent de manière spirituelle.

- Simon a été rebaptisé par Jésus en "Pierre", ce qui signifie en grec un rocher et, dans son cas, le rocher le plus ferme et le plus critique, ou la vérité, du christianisme, à savoir que Jésus venait de Dieu.

- John signifie amour ou charité.

- Jacques, le frère de Jean, signifie faire la charité.

- Nathaniel signifie un don de Dieu, et étant un ami de Philippe, je pense qu'il se pourrait que le don de Dieu qu'il représente soit l'amour d'apprendre des choses qui remplissent la compréhension, notre curiosité.

- Thomas, en grec, signifie un jumeau, et comme il porte le nom de Pierre, il a peut-être une représentation similaire. Pierre croit facilement au Seigneur à cause de ce qu'il a vu et de ce que le Seigneur lui a dit, tandis que Thomas croit, et croit tout aussi fortement, mais seulement après que ses doutes aient été effacés, après qu'on lui ait montré.

Les villes les plus mentionnées dans les récits qui se déroulent autour de la "mer de Galilée" dans les évangiles sont Bethsaïde, Capharnaüm, Cana et Nazareth. Bethsaïde elle-même signifie "un lieu de pêche". Les cartes que j'ai de la région sont à petite échelle et ne sont pas toutes exactement les mêmes, mais l'indication est qu'elle se trouve à l'extrémité nord du lac ou même sur le haut du Jourdain juste avant qu'il ne se jette dans le lac. Capharnaüm et Magdala sont sur la rive nord-ouest et Cana et Nazareth sont à l'intérieur des terres, mais à seulement quatre ou cinq miles à l'ouest de ce coin du lac. C'est dans cette région que la plupart de ces disciples ont été élevés, et la pêche était une occupation courante.

Le nom de Galilée signifie "un circuit". La Parole nous apprend que Jésus a enseigné dans les villes tout autour du lac, de sorte qu'une lecture de tout ce que Jésus a enseigné et fait dans ce pays pourrait être considérée comme un "circuit" de ses enseignements.

Le détail intéressant suivant est que lorsque le Seigneur suggère l'autre côté du bateau et que le résultat est une grosse prise de poissons après une longue nuit de néant. Cela rappelle l'incident de pêche donné dans Luc 5:4-7. Comme les disciples doivent devenir des "pêcheurs d'hommes" (comme dans Matthieu 4:19) et ils doivent persuader les gens de connaître et d'adorer le Seigneur, le Christ, c'est peut-être une leçon que dans leur ministère ils doivent toujours être guidés par le Seigneur.

Puis Jean réalise, et chuchote à Pierre, "c'est le Seigneur" (Jean 21:7) et Peter met rapidement sa cape et saute pour rejoindre la côte plus rapidement. Pourquoi est-ce Jean qui s'en rend compte le premier ? Jean représente l'amour et l'affection tandis que Pierre représente la foi ou la vérité. Alors que la vérité est le moyen d'agir, comme le fait Pierre, l'amour est le moyen de se connecter, ce que fait Jean. Et pourquoi Pierre a-t-il eu besoin de saisir son manteau et de le mettre ? Les vêtements de la Parole représentent les vérités sur les choses spirituelles que tous les gens peuvent avoir s'ils les recherchent et ce sont les vérités particulières qui forment Pierre en tant que disciple, "Tu es le Christ" (Matthieu 16:16-18) qu'il répond au Seigneur, et cette vérité est le roc de l'église chrétienne. Avoir cette vérité en soi est nécessaire pour rencontrer le Seigneur.

Quand ils sont tous sur le rivage, Jésus leur dit d'apporter une partie des poissons qu'ils ont pris, alors Pierre va dans l'eau et traîne le filet plein sur le sable et compte les poissons, cent cinquante-trois. Ensuite, Jésus les invite tous à venir manger.

Maintenant, un étrange commentaire est mis dans l'histoire : "...aucun des disciples ne lui demande qui tu es, sachant que c'est le Seigneur." (Jean 21:12). Il semble qu'ils auraient dû le savoir, ils le suivaient depuis plusieurs années. Je me demande si cela nous rappelle que l'église chrétienne n'a pas encore compris la véritable réalité du Seigneur - était-il Dieu ou était-il un homme ? L'église catholique a débattu de cette question pendant plus de trois cents ans, et le conseil qui était censé prendre une décision a proposé trois personnes distinctes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, toutes dans une seule divinité. Certaines des églises chrétiennes d'aujourd'hui semblent se concentrer sur deux personnes, le Père et un Fils né de l'éternité, qui apparemment gouvernent tous deux ensemble.

La Nouvelle Eglise Chrétienne comprend que Jésus est né à la fois Dieu et homme mais qu'il y a eu un changement lent mais inévitable durant sa vie. Il est né avec Dieu, Jéhovah, au plus profond de lui, et une hérédité humaine et un corps de Marie comme couverture ou manteau sur ce plus profond. Marie était, vous vous en souvenez peut-être, de la maison royale de David, de sorte que son hérédité était à la fois forte et inclusive, et représentait donc tout ce qui était lié à la forme de culte juif. Pendant la vie de Jésus (et en commençant tôt, bien que nous ne sachions pas à quel point), Il a repoussé les choses de Marie, et a mis ce qui était un correspondant Divin, de Son intérieur, à sa place, jusqu'au matin de Pâques où Il était entièrement divin, avec tout ce qui venait de Sa mère étant dispersé et parti. Il n'y a qu'un seul Dieu.

Pourquoi cette petite histoire mentionne-t-elle le nombre de poissons qui ont été pris dans le filet, et pourquoi semble-t-il maintenant si important que Peter ait pris le temps de les compter alors que tout le monde attendait ? Une chose qui a été révélée à la Nouvelle Église Chrétienne est que tous les nombres utilisés dans les histoires de la Parole ont une signification qui appartient à ce nombre même en dehors de l'utilisation littérale dans l'histoire. Le nombre 153 peut être considéré comme la combinaison de 150 et de 3, et ces deux nombres ont une forte signification. En commençant par le "trois", il ne fait aucun doute qu'il a une signification puisqu'il est utilisé si souvent. Jésus est ressuscité le troisième jour. Trois est également le nombre de choses qui, mises ensemble, rendent une chose complète, le souhait ou le désir de la faire, la connaissance de la façon de la faire et la façon de la faire. Cela est vrai pour n'importe quelle tâche - de la préparation d'un gâteau jusqu'à l'amour du Seigneur, sa sagesse et son action dans la création de l'univers. Cent cinquante, ce n'est pas si simple. Je ne connais que deux endroits où elle est utilisée dans la Parole, et on nous dit qu'elle signifie un changement total, la fin de quelque chose et le début de quelque chose de différent. Il est utilisé ici et dans l'histoire du déluge, à la fin de Genèse 7 et dans Genèse 8:3"Et les eaux furent sur la terre pendant cent cinquante jours." "... Et les eaux revinrent de la terre continuellement ; et après la fin des cent cinquante jours, les eaux se retirèrent." L'usage ici est que cela signifie la fin de l'Église appelée "Adam" et le début de l'Église appelée "Noé" (Voir sur ce site "Les Églises", et pour la signification, voir Arcanes Célestes 812, 846). Dans l'histoire que nous considérons, cela signifie la fin de l'Église appelée Israël et le début de l'Église chrétienne, bien que cela soit probablement terminé un jour ou deux plus tard, lorsque le Seigneur rencontre tous ses disciples sur la montagne et les envoie prêcher et guérir.

Cette première partie de l'histoire se termine avec les sept disciples sur le rivage avec Jésus, et le fait qu'il leur ait donné un petit déjeuner composé de pain et de poisson grillé, et avec ce don, peut-être qu'ils ont tous pleinement réalisé qui il était, comme avec les deux d'Emmaüs, et l'Évangile commente : "C'est maintenant la troisième fois que Jésus se montre à ses disciples après qu'il soit ressuscité des morts.


Traduire: