La Divine Providence #38

Durch Emanuel Swedenborg

studieren Sie diesen Abschnitt

      |   
/ 340  
  

38. Tout homme qui est dans les plaisirs des convoitises du mal, ne peut rien savoir des plaisirs des affections du bien dans lesquels est le Ciel angélique, car ces deux genres de plaisirs sont absolument opposés l'un à l'autre dans les internes, et par suite intérieurement dans les externes, mais à la surface même ils diffèrent peu: en effet, tout amour à ses plaisirs, même l'amour du mal chez ceux qui sont dans les convoitises, comme l'amour de commettre adultère, de se venger, de tromper, de voler, de se livrer à la cruauté, et même chez les plus méchants, de blasphémer les choses saintes de l'Église, et de répandre leur venin contre Dieu; la source de ces plaisirs est l'amour de dominer d'après l'amour de soi: ces plaisirs viennent des convoitises qui obsèdent les intérieurs du mental, ils en découlent dans le corps, et y excitent des choses impures qui chatouillent les fibres; par conséquent du plaisir du mental selon les convoitises naît le plaisir du corps; en quoi consistent et quelles sont les choses impures qui chatouillent les fibres de leur corps, chacun après la mort peut le savoir dans le Monde spirituel; ce sont, en général, des choses cadavéreuses, excrémentitielles, stertoreuses, nidoreuses et urineuses, car leurs enfers abondent en de pareilles impuretés, qui sont des correspondances, comme on le voit dans le Traité Du Divin Amour et de la Divine Sagesse 422-424: mais après qu'ils sont entrés dans l'enfer, ces plaisirs honteux sont changés en tourments affreux. Ceci a été dit, afin que l'on puisse comprendre en quoi consiste et quelle est la félicité du ciel, de laquelle il va maintenant être parlé; car chaque chose est connue par son opposé.

  
/ 340